Santé : Maladies de la peau

Santé :Maladie de la peau chez le chien

Des questions sur les maladies de la peau chez le chien

Si vous ne trouvez pas votre bonheur, envoyez-nous un message.

Allergies cutanées
Ce sont des phénomènes d'hypersensibilité à expression cutanée survenant chez les animaux préalablement sensibilisés. L'allergène peut pénétrer dans l'organisme par quatre voies : l'inhalation (il peut alors provoquer une atopie urticaire), l'ingestion (il entraîne une allergie alimentaire, médicamenteuse, urticaire), la voie percutanée (elle provoque une allergie de contact) ou la voie parentérale (cas des dermatites par allergie aux piqûres de puces - DAAP -, des injections médicamenteuses ou de l'urticaire).

Alopécies

Elles se définissent comme une perte de poils anormale laissant apparaître la peau. Elles peuvent être : localisées, régionales, générales, bilatérales et symétriques, non symétriques. Plusieurs types d'alopécies existent selon l'origine :

Alopécies réversibles

Elles peuvent être : d'origine endocrinienne non liée au sexe (hypothyroïde, syndrome de Cushing, syndrome de Cushing iatrogène, nanisme hypophysaire), liée au sexe (dysendocrinie d'origine ovarienne ou testiculaire : sertolinome, syndrome féminisant des mâles) ; dues à une infection bactérienne (pyodermite) et fongique ; résultat d'affections parasitaires : gale (sarcoptique), démodécie, cheylétiellose, trombiculose, pulicose, DAPP, leishmaniose ; ou d'origine mal connue : acanthose pigmentaire, séborrhées, dermatites pyotraumatiques.

Alopécies irréversibles

Elles peuvent être héréditaires : alopécie congénitale du chien, alopécie des mutants de couleur (Doberman, Setter, Chow-Chow) ; liées à un processus nécrosant : agent physique et chimique, pyodermite profonde, mycose profonde, lupus érythémateux disséminé ou discoïde, maladie de Lyell ; de type néoplasique.

Asthénie cutanée

Il s'agit d'une maladie héréditaire caractérisée par une hypermaxité de la peau qui se plisse à l'excès et se rompt très facilement.
Symptômes
La peau se rompt, ce qui entraîne de larges plaies béantes, des hématomes hypodermiques sur des traumatismes. Une guérison est possible après suture, sinon une cicatrice se forme.
Traitement
Incurable. Il faut éviter les blessures et les accidents.

Acanthose pigmentaire canine

C'est une affection chronique, forme particulière de mélanodermite provoquant hyperpigmentation, épaississement et lichénification souvent associée à une alopécie dans la région axillaire, les pattes, les flancs et la poitrine. Elle existe surtout chez le Teckel.
Symptômes
A 6 mois, des taches brunes apparaissent aux deux aisselles puis noircissent, la peau est plus épaisse et recouverte d'un film séborrhéique (odeur rance) sur les pattes, la poitrine, les flancs, le cou au niveau des plis, ce qui entraîne une odeur désagréable. L'obésité est un facteur aggravant.
Traitement
Une alimentation corrigée permet de lutter contre l'obésité ainsi qu'un exercice adapté. Une bonne hygiène cutanée est nécessaire pour diminuer la séborrhée. Un vétérinaire doit être aussi consulté : il mettra en place un traitement médical.

Callosités

Ce sont des plaques hyperkératosiques (rondes ou ovales) se développant sur la peau au niveau des points d'appuis.
Symptômes
Lésion crevassée, grisâtre, alopécique. Surtout sur le coude et la pointe du jarret. Chez les Teckels, Pinschers, Dobermans et Pointers, elles existent aussi sur la région sternale. Ce sont surtout les grandes races qui sont exposées si le chien dort sur un sol dur.
Traitement
Il est chirurgical lorsque les lésions sont volumineuses ou infectées.

Dermatoses nutritionnelles

Très rares en France, elles proviennent d'une carence en acides gras essentiels, en protéines, en certains minéraux (zinc, cuivre) ou en vitamine A (carence ou excès), B et E. La carence en acides gras existe parfois chez les animaux nourris exclusivement de boîtes mal conservées. Le rancissement détruit les acides gras, les vitamines D et E et la biotine. On observe les mêmes symptômes chez les animaux possédant une malabsorption intestinale, une insuffisance pancréatique ou hépatique chronique.
Symptômes
Au début, le poil est terne et sec, la peau s'épaissit et des squames apparaissent. Une séborrhée se met ensuite en place (poils gras) entraînant une pyodermite. Ils apparaissent surtout dans les espaces interdigités.
Traitement
Un apport de graisses d'origine végétale ou animale de manière non excessive pour éviter l'obésité. Une amélioration est visible sous un ou deux mois.

Dermites

DERMITE ATOPIQUE DU CHIEN

Il s'agit d'une dermite prurigineuse allergique, à prédisposition héréditaire, due à des allergènes inhalés (pollen, poussières, squames...). Elle se manifeste sur des animaux de 1 à 3 ans sur les races Terriers, Dalmatiens, Setters irlandais, Pékinois... Elle revêt un caractère saisonnier.
Symptômes
Prurit important et érythème accompagnés de papules, compliqués de croûtes et d'alopécie. Sont souvent touchés la face, l'anus, les espaces interdigités et les membres.
Traitement
Difficile. Une hyposensibilité peut être tentée mais elle est longue (environ deux ans).
DERMITE DE CONTACT
C'est une réaction inflammatoire de la peau au contact direct avec une substance irritante (savon, détergent sol, insecticides, acides, goudron, essence...) ou allergisante (suite à des contacts répétés, il y a apparition locale d'une dermite sur les régions de contact. Ex. : végétaux, laine, tapis synthétiques, caoutchouc, plastique, collier insecticide, couvertures...).
Symptômes
Au départ, érythème avec papules et prurit pouvant entraîner des lésions suppurées.
Traitement
Recherche de la substance en cause et élimination de celle-ci dans l'habitat du chien.

DERMITE DE LECHAGE DES EXTREMITES
Léchage de la face antérieure d'une patte en partie basse due à l'ennui. Elle est typique des grandes races, très actives, qui restent seules dans la journée.
Symptômes
D'abord alopécie, puis ulcération avec formation d'une plaque nodulaire caractéristique.
Traitement
Surtout psychologique.
DERMITE SOLAIRE
Elle se manifeste par une dermite nasale par radiation solaire intense surtout sur la truffe et le chanfrein. Les races prédisposées sont les Colleys, les Shetlands et leurs croisements.
Symptômes
Sur les régions dépourvues d'une pigmentation suffisante (dès la naissance), développement d'un érythème avec alopécie croûteuse et ulcérative. Apparition des lésions quand l'ensoleillement est très important. Si la mise à l'ombre est suffisante, elles laissent place à l'épithélium rosé fragile dépourvu de poils.
Traitement
Le chien doit rester à l'ombre entre 10 et 16 heures. Application d'un écran total, voire d'un tatouage pour pigmenter la peau.
DERMITE PAR ALLERGIE AUX PIQURES DE PUCES (DAPP)
Elle est provoquée par la présence de puces dans le pelage et dont la piqûre entraîne une hypersensibilité du tégument de l'animal à la salive de l'insecte. Les régions du cou, dorso-lombaire, abdominale et la queue sont touchées préférentiellement.
Symptômes
Surtout un prurit intense et continu. D'abord, il y a apparition d'un érythème diffus, puis, par le prurit, apparition de croûtes et exsudation cutanée et dépilations plus ou moins étendues sur les régions atteintes.
Forme aiguë d'apparition plus ou moins saisonnière.
Forme chronique après plusieurs mois d'évolution caractérisée par un épaississement de la peau plus ou moins plissée et une diminution du prurit.
Traitement
Suppression des puces sur les animaux et traitement indispensable de l'environnement du chien

Démodécie canine

C'est une dermatose parasitaire plus ou moins inflammatoire provoquée par l'infection des follicules pileux, par un acarien microscopique vermifore (Demodex canis).
Symptômes
Alopécie circonscrite ou diffuse et squamosis important avec possibilité de surinfection bactérienne (pyodémodécie). Atteinte préférentielle des jeunes chiens car contamination pendant les premiers mois de la vie (contact chiots-mère), pendant l'allaitement. Beaucoup de chiots sont porteurs (environ 85 %) mais seuls quelques-uns développent une démodécie. Maladie souvent entre 3 et 12 mois. L'humidité de la peau et de mauvaises conditions d'élevage favorisent l'apparition de la démodécie.
Démodécie sèche
- Forme localisée
Lésions nummulaires, circonscrites en petit nombre souvent sur la face (autour des yeux : lunettes) et les membres.
- Forme disséminée
Le pronostic est moins favorable. Dépilations irrégulières plus ou moins ovalaires, chute des poils incomplète, puis irrégularité de la peau augmentent la séborrhée qui provoque une odeur rance.
- Traitement
Long, par de l'Amitraz délivré par le vétérinaire.
Pyodémodécie. Surinfection bactérienne
L'épiderme est hyperkératosique avec la présence de croûtes sur la peau suintante. Le chien apparaît amaigri. La mort peut survenir en quelques semaines s'il y a absence de soins.

Gale sarcoptique

C'est une dermatose parasitaire très contagieuse pour l'homme et prurigineuse.
Symptômes
Peau avec rougeur ponctiforme sur les membres et les parties inférieures du corps, ars, aines et oreilles. Lésions sur le bord des oreilles et la pointe du coude sont les plus précoces. Prurit (grattage) intense entraînant une alopécie et une diffusion des lésions avec des croûtes recouvrant des ulcères.
Traitement
Isolement et traitement anti-parasitaire.
Chez l'homme
Petites papules rouges comme des piqûres sur les bras, la ceinture. Prurit très intense la nuit (chaleur du lit).

Ichtyose

Symptômes
Pas de prédisposition spéciale, apparition brutale de signes généraux et cutanés (fièvre, anorexie, abattement). La peau est recouverte de lésions vésiculaires et bulbeuses donnant des ulcères. Atteinte souvent de la muqueuse buccale, jonctions cutanéo-muqueuses, coussinets. Les lésions sont douloureuses mais pas prurigineuses. L'étiologie est peu précise.
Traitement
Rechercher la cause. La maladie ressemble à une brûlure étendue du second degré. Pronostic réservé.

Maladies auto-immunes à expression cutanée

Relativement rares, elles correspondent à l'immunisation d'un organisme contre ses propres "constituants".
Maladie bulleuse
Les anticorps sont dirigés spécifiquement contre les cellules de la peau. Rares, les lésions érosives et ulcératives intéressent surtout les muqueuses, les jonctions cutanéo-muqueuses et la peau.
Maladie non bulleuse
Les anticorps sont dirigés contre les éléments du noyau de n'importe quelle cellule, et en particulier de la peau. Le lupus discoïde en fait partie. C'est la plus fréquente des maladie auto-immunes à expression cutanée. Elle n'intéresse que la face, avec atteinte symétrique du chanfrein, des régions périorbitaires et des oreilles.
Symptômes
Dépigmentation, érythème, alopécie et croûtes. Maladie photosensible.
Traitement
Long, avec des produits très actifs possédant des effets secondaires importants.

Phtiriose

Il s'agit d'infestation par des poux qui sont des mallophages. Le poux est un parasite permanent à hôte spécifique. Il exerce une action très irritante provoquant une dermite prurigineuse avec squamosis. Les lentes collées à la base des poils sont très visibles
Symptômes
Surtout la tête (oreilles) et le cou sont atteints. Les races les plus réceptives sont celles à poil long (Cockers, Épagneuls). Les chiots sont les plus sensibles.
Traitement
A l'aide d'un insecticide spécifique.

Prurit "sine matera"

C'est une neurodermatose c'est-à-dire une dermatose prurigineuse sans lésion cutanée spécifique.
Symptômes
Le prurit est le seul symptôme apparent, souvent violent, généralisé ou localisé. Il se rencontre chez les chiens hypernerveux (races naines, terriers) et selon certaines conditions de vie (instabilité, confinement, ennui).
Traitement
Antiprurigineux et sédatif par des tranquillisants.

Séborrhée

Elle se manifeste sous la forme d'une affection cutanée caractérisée par une production anormale de sébum par les glandes sébacées des follicules pileux et squamosis exagéré. Elle est souvent secondaire à une dermatose (démodécie, gale). Elle peut être primaire chez les Cockers, Épagneuls, Terriers anglais, Bergers allemands. Il existe souvent un déséquilibre hormonal (souvent génital chez la femelle) qui est la cause déterminante.
Symptômes
Aspect graisseux et squameux de la peau. Odeur rance caractéristique. Prurit absent à modéré. Évolution souvent chronique pouvant se compliquer d'une surinfection bactérienne ou parasitaire
Traitement
Dépend de la cause et doit être spécifique de celle-ci.

Teignes

Ce sont des mycoses (développement d'un champignon) cutanées de la peau et des phalanges.
Symptômes
Dépilations localisées régulières ou diffuses. Érythème et squamosis plus ou moins intense. Pas de prurit, n'affecte pas l'état général du chien mais est très contagieuse au chien et à l'homme. La contagion se fait par un animal teigneux ou par le sol.
Teigne sèche
Souvent localisée : teigne abondante. Les lésions d'alopécie sont bien régulières (à l'emporte-pièce). Le tégument est érythémateux surtout à la périphérie qui se recouvre de squames grisâtres donnant un aspect poudreux. Lésions sur tout le corps et sur les régions supérieures et antérieures.
Teigne suppurée
Formes localisée ou diffuse.
Traitement
Hygiène avec traitements local et général spécifiques et très longs.

Urticaire

C'est une dermatose allergique après ingestion ou injection d'une substance allergisante localisée surtout à la tête, le cou, les membres, la ligne du dessus. Le plus souvent chez les jeunes chiens.
Symptômes
Oedème cutané provoquant une boursouflure très visible sur les animaux à poil ras.
Traitement
D'une allergie.

Notre Sopping List


Voici une sélection des produits que nous proposons


To write a comment

All comments are moderated before posting

OUR NEWS

Constantly on the lookout for new products, we have created a category dedicated to our latest finds. Discover our future Best sellers now!

Pet Design Team